Longer la mer Adriatique : de la Slovénie à la Croatie

Cet été, direction les paysages grandioses du Sud-Est européen ! Nichée entre l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie, la Slovénie est un pays qui se visite parfaitement pour un séjour estival entre terre et mer. Accompagnée par Mayumi et Paul, puis par Jeff, nous avons eu la chance de découvrir une partie du pays avec Marguerite la soeur de Paul, et son petit ami slovène, Dino, et d’être hébergés par sa famille à Portoroz. En voiture pendant 15 jours, nous avons pu enchainer avec quelques pépites croates.

Voici donc mes MUST pour cette première partie Slovénie

  • Découverte de Ljubljana

La capitale vaut le détour pour une demi-journée. Le centre piéton est coloré, refait à neuf et très paisible, traversé par le Ljubljanica (fleuve). On peut aisément se poser en centre-ville avec une pizza et un Spritz, l’ambiance y étant très italienne. Lorsqu’on quitte le centre piéton, on retrouve plutôt une ambiance de l’ancien temps communiste, avec des immeubles carrés et homogènes dans toute la ville. Une belle halte !

  • Le lac de Bled

Super surprise au lac de Bled ! En plus d’un cadre idyllique, l’eau y était chaude, et c’est sans difficulté qu’on a pu louer des paddle et aller jusqu’au centre du lac découvrir le Château de Bled. Une pause revigorante à 45 min de la capitale.

  • Triglav National Park

LE COUP DE CŒUR. A 2h à peine de Bled se trouve le parc national de Triglav. La légende dit qu’un Slovène ne peut se revendiquer Slovène qu’après avoir gravi le sommet du Triglav, à 2864m de hauteur! Une formalité pour notre sportif Dino, car oui, les Slovènes sont HYPER sportifs. Leur vision du bonheur c’est des pentes bien raides à prendre à vélo (pas électrique) par 30 degrés, 3 degrés, ou sous la pluie. Rien ne les arrête quand il s’agit de suer au grand air !

Sur cette escale de deux jours, également accompagnés par Marguerite et Dino, on a pu faire du rafting dans la rivière Soca, découvrir quelques pépites d’un bleu azur (lac, gorges…). On peut aisément prendre une semaine et découvrir des cascades, les Gorges de Vintgar, ou faire des randonnées dans la montagne. La nourriture est un peu plus « slave » de ce côté du pays, il faut compter sur de la viande en sauce, des ragouts ou de la truite. L’eau, pour le coup, est glaciale dans les montagnes, et il faut s’armer de courage pour y plonger.

Sur la rivière Soca

Avant de rejoindre la mer, nous avons fait une halte aux grottes de Skocjan, inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Très belle découverte.

  • Piran et la côte adriatique

Pour cette dernière partie du séjour, direction la côte chez nos hôtes slovènes, qui vivent à Portoroz, proche de la très photogénique Piran. On a pu rencontrer la mère et la sœur de Dino, mais aussi les amis américains et égyptiens du copain néo-zélandais de la sœur de Dino (quésaco?) Bref c’était l’auberge espagnole ! D’un accueil inégalable, cette famille est aussi hyperactive que généreuse, et a regorgé d’attentions à notre égard pour rendre notre séjour authentique et réussi.

C’est à vélo (of course !) qu’on a rejoint Piran, et à pied qu’on a arpenté la ville historique. Piran doit son architecture et sa beauté à la domination que Venise exerçait sur elle à l’époque. Entourée de murailles, c’est en montant qu’on peut voir la centaine de toits ocres qui ont fait la réputation de la ville. En passant par les roches en bas des remparts, on a pu se baigner dans la mer. De manière générale, il n’y a pas de plages en Slovénie, et c’est grâce à des échelles situées tout au long de la côte qu’on peut rejoindre la mer.

La ville native de Dino, Portoroz, n’a pas le charme de Piran, plus exploitée par le tourisme balnéaire. Elle me fait penser à la Riviera française en haute saison. On y a tout de même super bien mangé, (pâtes à la truffe, à l’encre de seiche et glaces incroyables) ! Une matinée nous a permis de nous prélasser au Thalasso Spa Lepa Vida, et d’essayer un massage de boue et des bains d’eau salée. On retrouve les produits (sel, chocolat, savons) de Lepa Vida un peu partout dans cette région.

Thalasso Spa

Il est déjà temps de rejoindre la Croatie, mais on ne manquera pas de retourner dans ce charmant pays !

LA CROATIE : NOS MUST

  • Livade et Split

Première halte de cette descente au pays croate dans la ville de la truffe à Livade où on a mangé de super pâtes (encore et toujours !) à la truffe. On rejoint Split le soir et notre Airbnb au centre historique nous a complètement subjugué. Malgré la horde de touristes, j’ai été charmée par Split et ses ruelles étroites. L’ambiance rappelle quelques épisodes de Game of Thrones et je suis fan de petites rues de manière générale. Les plages sont cependant envahies par des jeunes du monde entier (c’est un peu le nouveau Barcelone de nos 18 ans…) et ne sont pas si dingues car polluées, ce qui est dommage car le potentiel est énorme.

  • Hvar

Direction l’ile de Hvar, dont on dit partout que c’est un petit Saint Tropez. FAUX ! C’est mieux ! Et si, comme nous, vous vous êtes embêtés à faire voyager votre voiture sur le ferry, c’est l’occasion de découvrir une île aux nombreux villages charmants, aux plages d’exception, et à la nourriture délicieuse. Notre seul regret est de ne pas être restés plus longtemps. On a pu grâce à nos très grandes compétences de marins louer un bateau de 5 chevaux (wooow) et découvrir les îles aux alentours (à très grande vitesse donc…) mais aussi le fameux Carpe Diem, sorte de boite géante sur un îlot. Super ambiance.

  • Plitvice

Direction les parcs nationaux de Plitvice (sous la pluie cette fois-ci) et (re)découverte de la nourriture de l’Est (miam) à base de viande et de ragouts. Les chutes d’eaux sont très belles, mais sont très rapidement visitées, et on a donc un peu manqué d’activités sur cette dernière partie. Ce qui nous a donc poussés à découvrir l’Apitherapy (en gros renifler l’air qui sort des ruches des abeilles, je devais vraiment être désespérée). Apparemment cela peut venir traiter des douleurs diverses et variées, moi j’ai surtout eu peur de m’en créer, la crise d’angoisse n’étant pas loin. Bzzzzzzzzz.

Voilà pour ce super séjour, franchement très réussi ! On a très envie de découvrir le Monténégro, de redécouvrir la Croatie par la mer…on a plein d’idées en tête, donc à très bientôt sur chavoyage !

5 réflexions sur “Longer la mer Adriatique : de la Slovénie à la Croatie

  1. Charlotte Cela fait bien longtemps que je n’avais reçu un CHAVOYAGE. Comme tu le sais je suis toujours aussi enthousiaste de tes récits de voyages. Continue tant que tu le peux encore…… car ce sera plus difficile après le mariage et un bébé…… A tres bientôt . Je t’embrasse

    >

    J’aime

  2. Magnifique carnet de voyage Charlotte. Tu écris divinement bien. Tu suscites l’envie d’inscrire certains endroits sur la liste des voyages à faire.Merci.
    Profite pleinement.
    Jean-Marc Pédezert

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s